Il y a comme du changement dans l’air dans le monde de la santé. Le gouvernement souhaite une transformation globale d’un système de santé qui s’essouffle. Pour s’y prendre, 5 grands chantiers ont été annoncés. Quels sont-ils ? Pour quand sont-ils prévus ?  Qu’est-ce qui va changer pour vous ? Toutes les réponses à vos questions ci-dessous.

Équipes d’urgentistes et de soin à débordées, difficultés d’accès aux soins dans certains territoires… Il devient urgent de soigner un système de santé sous assistance respiratoire. Pour ce faire, le gouvernement a présenté une réforme globale organisée en 5 grands chantiers ayant pour objectif de transformer l’offre de soins et le système de santé en France.

Les 5 chantiers du gouvernement pour transformer le système de santé

1. Qualité et pertinence des soins
2. Rémunération, financement et régulation
3. Stratégie numérique
4. Formation et ressources humaines
5. Organisation territorial des soins

 

1. Qualité et pertinence des soins

Cette réforme globale menée par le Premier ministre, Édouard Philippe, et la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, passe premièrement par lamélioration de la qualité et de la pertinence des soins. L’objectif est d’améliorer la qualité des soins pour le patient en mettant en place desindicateurs de qualité de parcours de soins portant sur les 10 pathologies les plus fréquentes. Des enquêtes de satisfaction patients seront menées afin de mesurer la satisfaction des patients ainsi que celle du personnel de santé.

 

2. Rémunération, financement et régulation

Le gouvernement  souhaite changer les modes de rémunération et les financements actuels qui, selon lui, restent cloisonnés et n’encouragent pas à la coopération. Pour ce faire, il veut tenter « d’y intégrer des objectifs plus collectifs ». Les nouveaux modèles de rémunération et de financement seront centrés sur les attentes et les intérêts des patients (prise en charge des maladies chroniques, construction d’un vrai parcours de santé, prévention… ). Des expérimentations seront mis en place dès cette année. Les modèles de financement nouveaux seront quant à eux présentés fin 2019.

 

3. Stratégie numérique

Conscient de l’enjeu des technologies digitales, le gouvernement compte bien s’emparer de ces nouvelles technologies pour transformer le système de santé. Pour rattraper le retard accumulé par la France en matière de technologies numériques, le gouvernement fixe 3 objectifs pour l’horizon 2022 :

– L’accessibilité en ligne, pour chaque patient, de l’ensemble de ses données médicales.
– La dématérialisation de l’intégralité des prescriptions.
– La simplification effective du partage de l’information entre tous les professionnels de santé.

Pour atteindre ces objectifs, une mission « e-santé » sera créée. Le gouvernement vise particulièrement sur la télémédecine qui sera développée et deviendra une activité soignante à part entière.

 

4. Formation et contrat social

Quatrième chantier majeur annoncé : la formation des professionnels. Des actions seront mises en place afin d’oeuvrer à luniversitarisation des professions sanitaires et sociales.

Le gouvernement a annoncé qu’il souhaiterait réformer « en profondeur » le numerus clausus. En parallèle, un nouveau contrat social doit être proposé aux agents de la fonction publique hospitalière.

 

5.Organisation territoriale des soins

Dernier chantier de taille pour le gouvernement : l’organisation territoriale des soins.

Le premier ministre et la ministre de la santé souhaitent poursuivre leurs efforts dans cette voie, en :  

– structurant les soins de ville
– tissant des liens entre les soins de ville et l’hôpital
– lançant des expérimentations territoriales
– continuant  à travailler sur « la gradation des soins »

L’objectif du gouvernement est de « garantir des soins de la meilleure qualité possible pour l’ensemble des Français, et donc en tout point du territoire ».