Mutuelle retraité : comment bien choisir sa mutuelle santé senior ?

Vous préparez votre départ à la retraite ? Comment bien choisir sa mutuelle retraité ? Faut-il garder ou changer sa mutuelle d’entreprise ? Quelle solution est la plus avantageuse pour vous ? Que dit la loi Évin ? Quelles sont ses limites ? Tout savoir pour comparer et bien choisir ici. 

Focus sur la mutuelle retraité 

Pour qui ? La mutuelle retraité s’adresse à toute personne préparant son départ à la retraite.
Le prix ? Le prix de votre cotisation peut varier en fonction de : si vous gardez ou non la mutuelle de votre entreprise, l’étendue des garanties et options choisies, les pourcentages d’indemnisation…, mais également votre âge, et votre lieu d’habitation
Obligatoire ? Non, la loi ne vous impose pas la souscription d’une mutuelle santé. Mais dans votre situation de retraité, elle est très vivement recommandée.
Condition de résiliation ?  Possible, par lettre recommandée dans les 14 jours suivant la signature du contrat ou selon les dispositions de votre contrat

Quelle mutuelle pour les plus de 60 ans ?

À l’âge de la retraite, les questions de santé évoluent. Vos dépenses de santé ont tendance à augmenter :

– consultations de médecins spécialistes
– équipements auditifs et optiques souvent nécessaires

Vos besoins en prévention se renforce.

– Suivi de pathologie,
– solutions pour rester le plus longtemps possible chez vous
– à domicile, consultations de médecins spécialistes

Une augmentation de votre budget santé est donc à prévoir. Parallèlement, votre pouvoir d’achat tend à diminuer. Devant cette situation, quelle mutuelle choisir pour les plus de 60 ans ? 

Optez pour une mutuelle qui couvre un large champs de garanties et anticipe vos besoins. Une bonne mutuelle doit vous rembourser convenablement lorsque vous avez des dépenses imprévues, afin de ne pas fragiliser votre situation financière ou vous amener à renoncer aux soins.

1- déterminez vos besoins santé
2- surveillez les pourcentages de remboursement
3 – mutuelle avec ou sans tiers payant ?
4 – quels délais de remboursement ?
5 – e-service ou non ?

Une bonne mutuelle senior est un élément important pour votre qualité de vie. Elle vous protégera efficacement tout en préservant votre santé et votre pouvoir d’achat.

Mutuelle retraité : comment bien préparer un départ à la retraite ?

Pour beaucoup d’entre vous, le départ à la retraite représente un moment d’interrogation sur le futur de votre couverture santé. Que faire ? Conserver ou changer sa mutuelle d’entreprise ? Cette question devient cruciale, étant donné qu’au fil des années, la santé a tendance à occuper une place grandissante dans votre budget.

Pour prendre la bonne décision, la clé c’est d’anticiper !  Bien préparer son départ à la retraite c’est d’abord être prévoyant. C’est dès 55 ans que vous devez réfléchir aux choix qui s’offrent à vous.

Garder ou changer sa mutuelle d’entreprise lors du départ à la retraite ?

Garder ma mutuelle d’entreprise en cas de départ à la retraite : loi Évin

Dans le cas où vous souhaitez conserver votre mutuelle d’entreprise, il vous faut effectuer les démarches nécessaires au plus tard dans les 6 mois suivant votre départ à la retraite.

Dans cette situation, la loi Évin en quoi vous aide-t-elle ? 

La loi Évin permet qu’en tant que salarié partant à la retraite, vous puissiez continuer à bénéficier des mêmes garanties présentes dans votre contrat collectif d’entreprise. Elle assure donc la portabilité de vos droits. Mais avec votre départ à la retraite, votre mutuelle s’accompagne d’un changement majeur : le prix.  

Prix d’une mutuelle retraité loi Évin : comment ça marche ?

Lors de votre départ en retraite, les 50 % de votre cotisation payés par votre entreprise seront désormais à votre charge. Vous devrez financer la totalité de votre cotisation. Mais depuis juillet 2017, l’augmentation progressive de votre mutuelle est mieux encadrée.

Mutuelle retraité loi Évin : une augmentation progressive et encadrée

1ère annéevotre employeur ne prend plus en charge sa partie de votre cotisation. Vous devez désormais financer la totalité de votre mutuelle.
2ème année votre tarif peut augmenter jusqu’à 25% de plus que celui des salariés actifs.
3ème année : votre cotisation peut augmenter jusqu’à 50% de plus que celui des salariés actifs.

Au final, on compte une augmentation progressive de 50% maximum 3 ans après votre départ en retraite.

Pour résumer, si votre cotisation en tant que salarié actif s’élevait à 100€/mois dont la moitié prise en charge par votre employeur, vous devrez payer 150€ à partir de la troisième année.

Mutuelle retraité : et après 3 ans ?

Au-delà des 3 ans, c’est là où ça se corse. Votre assureur est libre d’augmenter comme il l’entend le tarif votre cotisation.

Garder sa mutuelle d’entreprise à la retraite : avantages et inconvénients

Grâce à la loi Évin, vous pouvez conserver votre mutuelle d’entreprise lors de votre départ en retraite. En gardant votre mutuelle, vos garanties sont aussi conservées.

Mais garder votre mutuelle est-ce la meilleure option ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Garder sa mutuelle d’entreprise après la retraite : avantages

– portabilité de vos droits
– bonne connaissance générale du fonctionnement de votre mutuelle d’entreprise
– couverture assurée quelque soit votre âge et sans questionnaire médical
– augmentation plafonnée lors des 3 premières années.

Garder sa mutuelle d’entreprise après la retraite : inconvénients

– hausse de tarif significative à partir de la 3ème année
– contrat mal adapté aux besoins de santé des retraités (ex : équipements auditifs non remboursés).

Changer de mutuelle à la retraite : avantages et inconvénients

Changer de mutuelle représente souvent  la solution la plus avantageuse financièrement pour vous. Il vous faut alors passer d’une mutuelle d’entreprise collective à une mutuelle senior individuelle adaptée à vos nouveaux besoins.

Changer sa mutuelle d’entreprise après la retraite : avantages

– contrat mieux adaptée pour les seniors (ex : garanties renforcées sur les soins dentaires, l’hospitalisation,
– équipements auditifs, cures thermales, médecine douce…)
– possibilité d’obtenir un meilleur rapport cotisation/remboursement

Changer sa mutuelle d’entreprise après la retraite : inconvénients

– contrat imposant souvent une limite d’âge
– éventuellement un délai de carence dans les remboursements de soins

– plus vous êtes âgé, plus votre cotisation est élevée
– temps à consacrer pour comparer et étudier toutes les offres
– vos ayants-droits ne sont plus pris en charge par votre nouvelle mutuelle.

Mutuelle retraité : Dois-je garder ma mutuelle d’entreprise ?

Garder votre mutuelle d’entreprise n’est pas toujours forcément intéressant. De nouveaux besoins apparaissent et les garanties de votre mutuelle collective d’entreprise ne sont généralement plus adaptées. Les contrats mutuelle senior avec leurs garanties spécifiques adaptées au plus de 55 ans sont donc un choix particulièrement intéressant pour vous.

Comment choisir sa mutuelle sénior : conseils

Si vous décidez de sauter le pas pour souscrire une mutuelle senior  :

1. Re-définissez précisément vos besoins.
Quelles sont vos dépenses annuelles connues de prestation de santé (ex: optique, dentaire, généraliste et spécialiste) ? Prévoyez l’imprévisible : hospitalisation, chirurgie, aide à domicile…

2. Vérifiez la prise en charge de “garanties seniors” comme la :

– garantie hospitalisation renforcée
– prise en charge médecines douces et alternatives (ostéopathie, homéopathie,    acupuncture…)
– soins dentaires, auditifs et optique renforcés
– soins de l’arthrose et des rhumatismes,

3. Surveillez les services complémentaires (téléconsultation, prise en charge d’objets de santé connecté, assistance à domicile… )

– choisissez une mutuelle affichant le meilleur rapport cotisation/remboursement
– comparer les mutuelles.  

Profitez d’une mutuelle senior au rapport garantie/prix exceptionnel :

La Mutuelle Kovers c’est 5 tarifs parfaitement adaptés aux besoins des retraités.

– une mutuelle sans limite d’âge
– sans questionnaire de santé

 5 formules dès 44,04 € / mois
jusqu’à 500 % du remboursement sécurité sociale sur :

– l’hospitalisation
– médecine
– dentaire
– orthodontie
– prothèse
– optique
– appareillage
– médecines connectées
– médecines douces
– services et assistances
– démarche de résiliation de votre ancienne mutuelle, même avant l’échéance de votre contrat
– tarifs uniques, prix fixes indépendants de votre âge
– sans délais de carence
– téléconsultation.

N’attendez plus et comparez gratuitement votre mutuelle actuelle avec Kovers ! ici